Eau de mon puits ou de mon forage View larger

Analyse Eau de puits ou forage

W-PUITS

New product

78,33 €

Data sheet

Contexte de l'analyse• Déceler une contamination microbiologique (ex : bactéries fécales) ou chimique (ex : nitrates) lorsque l’eau est utilisée pour la boisson ou la préparation des aliments. S’assurer que l’eau convient aux plus fragiles (enfants, femmes enceintes, malades). • Connaître les risques de corrosion ou d’entartrage du réseau de l’habitation et des appareils électroménagers.
RèglementationLa liste des analyses réalisées reprend l’arrêté du 17/12/2008 (Rubrique "Téléchargement" ci-dessous).
Liste des analyses réaliséespH, dureté (TH), turbidité, conductivité, Escherichia coli, entérocoques, bactéries sulfito-réductrices, coliformes, micro-organismes revivifiables à 22°C et 36°C, aspect, couleur, odeur, carbone organique total (COT), chlorures, sulfates, TA-TAC (carbonates), azote ammoniacal (NH4), nitrates, nitrites, fer

More info

Pourquoi faire analyser l’eau de mon puits ?

-Une eau de mauvaise qualité microbiologique peut être responsable de troubles digestifs mais aussi d’infections de la peau et des muqueuses, notamment en cas de lésions ou de sensibilités particulières. La contamination microbiologique peut provenir d’un tas de fumier, d’un assainissement non collectif (fosse septique) défectueux…

-Une eau trop douce ou inversement très dure, un pH (acidité) inadapté peuvent créer des désordres dans l’installation : corrosions, entartrages, usure prématurée de la chaudière, des appareils ménagers. La connaissance précise de la dureté de l’eau permet de doser au plus juste les produits lessiviels, les additifs anticalcaires, la consommation de sel et de liquide de rinçage du lave-vaisselle,

Lorsque l'eau est destinée à la consommation humaine, à des fins d'usages domestiques ou si l'eau est en contact avec des aliments, il est conseillé de réaliser régulièrement une analyse de potabilité

Descriptif des analyses réalisées par le laboratoire

-Micro-organismes revivifiables à 22°C et 36°C :

Leur présence est normale mais un nombre élevé est indésirable

-Bactéries coliformes et Bactéries anaérobies sulfito-réductrices :

Témoins d’une contamination par des eaux de ruissellement et donc d’une mauvaise protection d’un puits ; pas de conséquences sanitaires directes

-Escherichia coli et Entérocoques intestinaux :

Ces germes sont d’origine strictement fécale et témoignent d’une pollution par des eaux d’égouts, lisiers, animaux… Ils peuvent être accompagnés de germes pathogènes provoquant des troubles gastriques ou parfois des maladies plus graves. En cas de présence, il est conseillé de désinfecter le puits.

Une présence d’entérocoques seuls, sans E.coli, évoque une contamination ancienne, non active.

-Aspect, couleur, odeur : Un changement est anormal

-pH : Exprime l’acidité ou l’alcalinité d’une eau. Un pH très faible (acide) induit des risques de corrosion des éléments métalliques.

-Conductivité : Evaluation de la minéralisation globale de l’eau ; la conductivité augmente avec la minéralisation

-Turbidité : Evaluation du trouble de l’eau ; souvent liée à la présence de fer ou à une mauvaise filtration par le sol (mauvaise protection en cas de pollutions diverses).

-Azote ammoniacal (NH4) : Une teneur élevée peut provenir des engrais ou des eaux d’égouts, lisiers, purins…

-Nitrites : Substances toxiques qui dérivent de l’ammoniaque et des nitrates ; risque en particulier pour les femmes enceintes et les nourrissons.

-Nitrates : Proviennent des engrais ou de l’évolution des déjections animales ou humaines. Entre 50 et 100 mg/l, le risque existe surtout pour les femmes enceintes et les nourrissons (méthémoglobinémie).

-Dureté (TH) : Traduit la teneur en calcium et magnésium ; au-dessus de 25 -30°f (degrés français), on peut rencontrer des problèmes d’entartrage importants et en-dessous de 10-12°f, des problèmes de corrosion.

-TA-TAC : Le TAC correspond aux « carbonates » qui, avec la dureté, forment le calcaire (entartrage).

-Carbone organique total (COT) : Correspond généralement à des produits de dégradation d’origine animale ou végétale.

-Chlorures : Ils sont déconseillés pour certains régimes alimentaires. Ils proviennent généralement du sol et créent des goûts et risques de corrosion des éléments métalliques

- Sulfates : Proviennent généralement de la nature du sol. Ils créent des goûts et accentuent la corrosion des éléments métalliques. 

-Fer : Une teneur trop importante provoque couleur et goût ainsi que des problèmes d’encrassement (linge, vaisselles, tuyauteries…) ou de corrosion.

Votre kit de prélèvement  eau de puits

Composition du kit :

  • 2 flacons de prélèvement spécifiques
    • 1 flacon 500 ml plastique
    • 1 flacon 500 ml plastique stérile avec neutralisant
  • 1 boîte isotherme (à conserver pour le retour)
  • pains de glace
  • notice d’instructions pour le prélèvement
  • bon de retour prépayé (valide trois semaines)

Vous avez une question lors de la réalisation de votre prélèvement?
Contactez le : 02 51 85 44 30 de 9h à 18 h du lundi au vendredi.

Vos résultats d’analyse

Résultats adressés par mail sous 7 à 10 jours ouvrés après réception au laboratoire

Un expert du laboratoire joignable par mail et par téléphone pour toute explication sur les résultats transmis (coordonnées de l’expert sur le rapport d’analyse)

Formulaire de déclaration d'un puits ou d'un forage

Download

Déclaration Forage

Arrêté du 17-12-2008 - Déclaration Forage

Download (175.37k)

Eau de puits

Arrêtés règlementaires du 11-01-2007 - Eau de puits

Download (356.71k)
Cart 0 Product Products (empty)    

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Check out

Product successfully added to your shopping cart
Quantity
Total
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products
Total shipping  To be determined
Total
Continue shopping Proceed to checkout

Consultez nos actualités scientifiques

    No RSS feed added